Share Button

Le froid a fait son apparition et la neige ne saurait tarder. Vous serez d’accord avec moi, je pense, pour dire que la saison du cocooning est officiellement lancée ! Le cocooning c’est rester au chaud et prendre soin de soi, et pour cela j’ai juste ce qu’il vous faut. La recette de mes petites brioches préférées, des brioches d’origine scandinave, mais aussi préparées aux États-Unis, au subtil goût de cardamome et de cannelle. En Suède et aux États-Unis, ces « Kanelbullar » et autres « Cinnamon rolls » ont une forme d’escargot. En Norvège, ces « kanelsnurrer » ont une forme d’escargot également mais torsadé. Et en Finlande, lieu où j’ai découvert ces petites merveilles, les « Korvapuusti » ont une forme particulière que les Finlandais appellent oreilles. Si le goût est fondamentalement le même pour toutes ces déclinaisons, j’ai décidé aujourd’hui (et comme je le fais souvent) de suivre la tradition des Korvapuusti. Je vous conseille vivement cette recette de brioches, elles sont juste incroyables dégustées encore chaudes sortant du four pour accompagner un bon café chaud.

Je vous garantis un moment de pur cocooning et de bonheur gourmand ! Attention toutefois, ces brioches sont très addictives surtout en hiver…

 

Ingrédients (pour environ 12 brioches) :

500 ml de lait tiède

50 g de levure de boulanger fraiche ou 2 sachets de levure de boulanger sèche

200 g de sucre en poudre

1 1/2 cuillère à café de sel

3 cuillères à café de cardamome moulue

1 œuf

1 kg de farine T45

180 g de beurre

 

Pour la garniture :

150 g de beurre ramolli

6 cuillères à soupe de sucre en poudre

1 cuillère à soupe + 2 cuillères à café de cannelle en poudre

 

Pour la finition des brioches :

1 œuf battu

Sucre perle

 

La recette réussira mieux si tous les ingrédients sont à température ambiante alors pensez à tout sortir environ 1 heure avant de commencer !

Délayer la levure dans le lait tiède.

Ajouter ensuite le sucre en poudre, le sel, la cardamome et l’œuf. Mélanger énergiquement.

Ajouter les 2/3 de la farine et pétrir la pâte. Pour cette étape, je vous recommande l’utilisation d’un robot pâtissier qui rend le pétrissage quand même dix mille fois plus facile… Pour ceux qui suivent Authentiquement Bon depuis quelques temps, vous savez que je suis fan du Kmix, je vous le conseille d’ailleurs sur ce lien, il est en ce moment à un prix particulièrement intéressant (hé psssssttttt : Noël arrive ! Un petit robot pâtissier ferait un bien joli cadeau 😉 Vous verrez, avec un robot pâtissier toutes les recettes sont à portée de main. Enfin, moi je dis ça, je dis rien 😉

Si toutefois vous n’avez pas de robot, vous pouvez bien évidemment pétrir la pâte à la force des bras !

Ajouter ensuite à la pâte le beurre coupé en morceaux et repétrir le tout.

Verser ensuite le dernier tiers de farine et pétrir jusqu’à ce que la pâte décolle des bords du saladier.

Attention toutefois à ne pas trop pétrir votre pâte qui deviendrait alors bien moins légère à la cuisson…

Rouler la pâte en boule, la recouvrir d’un tissu et laisser reposer 1 h à température ambiante.

Préparer la garniture : Mélanger le beurre ramolli, le sucre et la cannelle puis réserver.

Une fois la pâte reposée, la découper en deux morceaux.

Étaler un premier rectangle d’environ 60 cm de large sur 40 de haut.

Étaler de la garniture à la cannelle dessus puis rouler la pâte en attrapant le bas de la pâte et en la faisant rouler vers le haut. Vous obtiendrez donc un rouleau de 60 cm de long.

Couper ce rouleau en trapèzes (un vers le bas un vers le haut et ainsi de suite). Si jamais je ne suis pas assez claire, je vous conseille d’aller voir sur cette page c’est un magnifique blog culinaire finlandais écrit par Sini qui y explique très bien en photos la marche à suivre pour cuisiner de parfaits Korvapuusti 😉

Poser tous vos trapèzes sur une plaque recouverte de papier cuisson. Attention : espacez bien les brioches de 5 cm pour ne pas qu’elles se collent entre elles à la cuisson.

Avec votre index ou avec le manche d’une grosse cuillère en bois, appuyer fort au centre de chaque trapèze afin de bien laisser une marque sur la brioche et que les deux côtés des trapèzes remontent pour donner la forme d’oreilles particulière aux Korvapuusti. Encore une fois si l’explication n’est pas assez claire, allez voir sur le blog de Sini, les images sont on ne peut plus claires !

Recommencer tout cela pour le deuxième pâton.

Couvrir les brioches et laisser reposer 30 minutes.

Préchauffer le four à 220 ° C.

Dans un bol, battre l’œuf pour la dorure et étaler au pinceau sur toutes les brioches.

Saupoudrer GÉNÉREUSEMENT chaque brioche de sucre perle.

Enfourner et laisser cuire pendant 15 minutes (les brioches doivent être bien dorées). Sortir les brioches du four et les laisser tiédir (mais pas trop !) avant de les déguster encore chaude ou tièdes avec un bon café ou un chocolat chaud…

Remarque : Si le dessous de vos brioches est plutôt très foncé, ne vous inquiétez pas vous ne les avez pas cuites, c’est normal !

Astuce : les korvapuusti que vous n’aurez pas dégustées à leur sortie du four peuvent être congelées. Il vous suffira alors d’en sortir de congélateur à chaque besoin urgent de cocooning et de réchauffer votre korvapuusti quelques secondes au micro-ondes ou quelques minutes au four 😉

Korvapuusti

 

 

Enregistrer

Rendez-vous sur Ô délices !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *