Share Button

Longtemps j’ai acheté de l’ail pour en jeter une partie de la tête ou des filets d’oignons pour en jeter un ou deux au final car je n’utilisais pas tout assez rapidement.

Puis… Avec le diagnostic de la mucoviscidose de mon fils sont venues les précautions d’hygiène indispensables au maintien de son bon état pulmonaire.

L’ail et l’oignon sont bien connus pour leurs diverses propriétés. Mais… Nous, familles concernées par la mucoviscidose, savons que dans l’ail et dans l’oignon qui se détériorent peut se développer une bactérie qui peut être très dangereuse pour nos malades: le Burkholderia cepacia.

C’est pour ces deux raisons que j’ai arrêté d’acheter de l’ail et de l’oignon frais pour me tourner vers les versions en poudre du commerce. Mais il faut avouer que le goût n’est pas le même pour un prix/kg bien surélevé.

Après être partie du constat que des versions « congelées » se vendaient aussi dans le commerce mais qu’elles aussi restaient à un prix/kg plus élevé que celui du frais, je me suis donc dit que l’on devrait pouvoir effectuer cette « opération congélation » nous même!

J’ai donc fait mes recherches et voici mes astuces simples pour congeler vos oignons et votre ail frais très simplement. Conservation garantie, goût conservé pour une solution bas prix 😉

Congeler les oignons: Peler et couper l’oignon en rondelles ou le hacher selon comment vous préférer le consommer ensuite.

oignon

oignon2

Mettre le tout dans un sac congélation puis mettre au congélateur.

oignon3

Au bout d’une heure, sortir le sac et mélanger (sans l’ouvrir) en appuyant sur le sac, les morceaux d’oignons. Cette opération aide surtout à ce que les bouts d’oignon ne se collent pas en un seul gros bloc mais se séparent bien en plusieurs petits morceaux d’oignons qui seront du coup plus faciles à doser pour votre prochaine recette. Recongeler le sac d’oignon et répéter l’opération de mélange/cassage du bloc gelé. Voilà votre oignon prêt à être dosé et cuisiné 😉

Congeler l’ail:

Couper la tête d’ail et détacher toutes les gousses. Éplucher chaque gousse d’ail.

Ail1

Les disposer dans un plat allant au congélateur ou dans un sac congélation.

Ail2

Placer au congélateur. Au bout d’une heure ou deux, ressortir le sac ou le plat et le secouer, ou a la main détacher les gousses qui se sont éventuellement collées les unes au autres en se congelant. Remettre au congélateur. Vos gousses d’ail sont prêtes à être sorties une petite quinzaine de minutes avant l’élaboration de votre recette, pour être coupées, hachées ou écrasées!

Rendez-vous sur Ô délices !

Share Button

2 Comments

  1. Vous pouvez aussi emincer, hacher ou eplucher les gousses d’ail puis les placer au congelateur, dans un sac de congelation ou emballees dans un film alimentaire. Si les morceaux d’ail se collent lors de la congelation, vous n’aurez qu’a gratter un peu pour recuperer la quantite dont vous aurez besoin.

    • Virginie

      Tout à fait je ne le précise pas dans l’article mais on peut bien évidemment pré-émincer son oignon ou son ail avant la congélation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *